Ômisoka, 大晦日

Publié le par XIII

Autant vous prévenir d'emblée, je ne vais pas trop développer les activités liées à la veille du jour de l'an (l'ômisoka), mais plutôt celles du jour de l'an lui même. Un peu grippé, je suis resté chez moi  hier soir.
Il est coutume ici d'aller au temple pour écouter à minuit les 108 coups de cloche, et pour les plus courageux, d'aller voir ensuite le levé de soleil (sur l'océan, ça reste le must).

Rien de tout ça pour moi donc, mais quand même un réveil aux aurores pour aller à Meiji Jingu, l'un des plus importants temple de Tôkyô. Le nouvel an ici est une fête religieuse, contrairement à noël qui n'est qu'un happening commercial. Rien d'étonnant donc si pas mal de personnes rendent visitent à leurs familles en province. Du coup, la capitale était presque calme aujourd'hui (en restant sur des critères japonais). Je n'ai pas croisé plus d'une poignée de personne pour aller à ma gare, en comptant la personne qui faisait la permanence au konbini. Pas beaucoup plus de présence humaine dans les wagons de la SobuSen ou de la YamanoteSen. Les quais à Shinjuku, sans être désert, étaient bien plus calme que d'habitude. Ce n'est qu'arrivé à la gare d'Harajuku que les choses ont commencé à évoluer.

Le flot des personnes revenant du sanctuaire était déjà assez important,  et reconnaissable aux  hamaya achetées au temple et dépassant des sacs. On retrouve enfin une fréquentation plus habituelle. Une chaine de télévision a envoyé un équipe pour illustrer un JT. Une jeune starlette en kimono rose et un homme sandwich en sourie grise vont se partager la vedette. Des fans de la demoiselle sont là et se manifestent  un peu bruyamment. Chose remarquable, le nombre de policiers en tenu était particulièrement important. Je ne pensais pas qu'il y en eu autant dans tout Tôkyô. Histoire de rester dans l'esprit, de petites compositions florales ornent les boucliers anti-émeute de leurs véhicules. かっこいですね.

nouvel-an-1.jpg

nouvel-an-2.jpg

nouvel-an-9.jpg

Le premier torii passé, et poussé par la foule, j'arrive peu après au portail qui ouvre le sanctuaire. Celui-ci a été décoré pour l'occasion. Plaquette de prière et hamaya géantes ont été hissées sur ses hautes poutres. La foule devient déjà un peu plus contacte.

nouvel-an-3.jpg

nouvel-an-5.jpg
Le périmètre de la cours extérieure a été pour l'occasion restreint. Un shimenawa a été tendu entre les 2 arbres qui précèdent l'entrée vers la cours intérieure. Les visiteurs lancent au delà de cette limite des pièces ou des billets en offrande. Le dispositif policier devient de plus en plus présent dans l'enceinte du sanctuaire.

nouvel-an-8.jpg
Un fois ce petit don fait, la plupart des visiteurs se rendent dans les boutiques du temples pour acheter des portes bonheurs pour l'année. Un peu plus loin, ce sont des plats propres au nouvel an qui sont proposés.

nouvel-an-6.jpgnouvel-an-7.jpg



























Dans le train du retour, les sièges sont un peu moins désert. Kôenji ne s'est guère plus animé depuis ce matin, mais les pachinko ont déjà ouvert et attendent leurs premiers cliens. Arrivé au dortoir, je vérifie mécaniquement ma boite aux lettres. Chose promise chose due, une  nengajo est déjà arrivée.

nouvel-an-A.jpg

Sans oublier mes meilleurs voeux pour 2008...

Publié dans Japon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lawlaw 02/01/2008 20:05

chevoudrait te chouhaiter un bananier deux mil huit! (seb voleur de blague bananière hips!) je retourne cuver, oula ca tourne. Biz grosse motte de beurre doux (bonne resolution: j'ai etripé une demi douzaine de chats en ta mémoire)

Sébastien 01/01/2008 17:15

tu voudrais qu'on te souhaite les voeux, c'est ca? ben là tu reves, coco... c pas le genre de la maison! et le pauvre petit qui était grippé... ala et maman qui n'est pas là pour s'occuper de son poussin LOL.

bon allez, je fais un effort (celui de tapoter sur le clavier) pour te souhaiter un jouyeux noel! Non? paques? ton anniv? non plus... ah oui, je te souhaite un bananier et un beau saké !