Last days

Publié le par XIII


Derniers jours dans la capitale, alors que les cours à Waseda viennent de se tenir pour la dernière fois. Chacun essais de profiter un peu de la présence de tous une dernière fois. On se croise dans les couloirs ou dans la rue, sans savoir si c'est la dernière fois que l'on se croise. Le moindre geste fait sur le campus passe du stade de reflexe quotidien à celui de probable "dernier ...". Derniers sushi avalé à Takadanobaba, dernier riz au curry prit dans la cafette du campus de lettre, dernière bouteille de café matinale achetée dans le konbini qui jouxte la statue d'Ôkuma, dernière Asahi prise sur les marches de l'auditorium alors que l'on entend sonner pour la dernière fois le carillon de l'horloge... .

L'été nippon vient ajouter à cette atmosphère assez peu confortable ses degrés et son taux d'humidité assez pénible à supporter. Le tic tac final rythme chaque pas, alors que l'on va de quartier de la ville à un autre pour acheter les derniers souvenirs, ceux que l'on s'était promis l'achat depuis des mois, mais toujours en le remettant au lendemain. Notre course vient naturellement buter sur celle des nombreux touristes de passage, ce groupe que l'on rejoindra probablement d'ici quelques temps. Plus vraiment intégré avec les locaux, mais plus jamais vraiment intégré avec le flux de touristes, on peine un peu à trouver, à définir sa place. On se surprend à servir rapidement d'interprète pour un couple de touriste à Asakusa, entre 2 achats dans la Nakamise, tout en faisant tout pour éviter de se mêler à eux. Tiraillé entre un passé bientôt futur, et un présent bientôt définitivement passé, on repense à tout ces clichés sur le Japon, à cheval entre ses traditions et sa modernité. On se retrouve à présent sujet de ce tiraillement. A peine le temps de se perdre dans cette réflexion que l'on doit prendre une correspondance dans le métro, arpenter mécaniquement certains couloirs certe, mais peut-être pour la dernière fois.


Publié dans Carnet de bord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article